Lowcost Ecasion
Accueil Destinations Compagnies Guide villes

Sofia (Bulgarie)

Départ pour Sofia depuis les aéroport de: Bruxelles, Bruxelles/Charleroi, Genève, Nice, Paris Orly


Sofia

Seule grande ville de Bulgarie, Sofia présente un double aspect. D'un côté, le charme des carrioles à cheval, des étals qui vendent des produits de la ferme et des cafés en terrasse l'été. De l'autre, les problèmes urbains de drogue et de criminalité. Reconstruit avec goût après la Seconde Guerre mondiale, le centre-ville a un certain cachet avec ses vastes places pavées de brique jaune. Il contraste avec les faubourgs, boueux, hérissés de monstrueuses constructions staliniennes.

De la gare centrale, située au nord, le boulevard Marija Luiza mène au cœur du centre-ville, à la cathédrale Sveta Nedelya. Non loin, l'Église St Petra Semerdjuska abrite de jolies fresques dans une sombre nef. De l'autre côté de la cathédrale, près du musée national d'Histoire, s'étend Vitosha Bulvard, l'avenue à la mode de la Sofia moderne.

A l'extrémité est du centre-ville se dresse l'Église Alexandre Nevski. Cet édifice néo-byzantin fut construit en l'honneur des 200 000 Russes morts pendant la guerre pour l'indépendance de la Bulgarie. Dominant Ploschtad Batenberg, le mausolée de Georgi Dimitrov rappelle le souvenir de celui qui fut le premier ministre de la Bulgarie communiste entre 1946 et 1949. Un peu au nord, l'ancienne maison du Parti, à la lourde architecture stalinienne, fut saccagée et en partie brûlée par les manifestants en 1990. Elle fut ensuite occupée par un cinéma, un bazar et une discothèque avant que l'administration la récupère à son usage.

Sofia

Le mont Vitosha, sommet arrondi qui se profile à 8 km à vol d'oiseau au sud de Sofia, constitue un lieu de promenade très couru le dimanche car il est accessible en bus. Mieux vaut, si possible, s'y rendre en semaine. En hiver, on y fait du ski. En été, un télésiège permet d'aller admirer la vue.

Depuis la fin du monopole communiste sur le tourisme, il est beaucoup plus facile de se loger à peu de frais. Il n'empêche que les tarifs restent jusqu'à dix fois plus élevés pour les étrangers que pour les Bulgares. Les nouveaux hôtels privés qui fleurissent dans le centre offrent souvent un meilleur rapport qualité-prix. Sinon, des agences spécialisées vous indiqueront des chambres chez l'habitant.

C'est à Sofia que l'on trouve la cuisine la plus cosmopolite de Bulgarie. Mais les restaurants les plus sympathiques sont les mehanas, des sortes de tavernes, généralement très bon marché, où l'on sert de la cuisine traditionnelle jusque tard le soir.



Les informations fournies sur ce site ne sont données qu'à titre informatif
Lowcost Evasion ne pourra en aucun cas être tenu responsable en cas d'informations erronnées

® 2008 - Lowcost Evasion, Tous droits réservés | Contact


annuaire gratuit
A la recherche du soleil, l'annuaire touristique

Guide des sites touristiques